De la Ville à l’argile

Après plus de 21 années passées à la mairie de Paris et une carrière d’architecte libéral préalable, j’ai suivi mes aspirations.

Etant adolescent sur les quais de la Rochelle, j’ai découvert médusé et admiratif, un potier exerçant son art en façonnant un vase très haut sur un tour actionné au pied.

Des années plus tard et des visites du musée de la céramique de Sèvres ont passé et en 2016, une exposition co-organisée par Sèvres et la Maison rouge présentait l’évolution de la céramique « de Rodin à Egon Shütte » . C’était un moment magique où j’ai décidé de me former. Je me suis donc inscrit à l’atelier Chemin de Terre de Thierry Fouquet. Cette attirance pour le travail de la terre, sa plasticité et la possibilité infinie formelle, de coloris et textures m’ont emballé.

Ayant achevé ma formation par le travail sur émaux chez le reconnu Matthieu Liévois à Vannes, je me lance.

En parallèle mon ami ayant aussi besoin de changement de vie, nous avons sauté le pas vers l’Anjou. J’ai découvert la terre du Fuilet, proche d’Ancenis, où plusieurs potiers sont installés.

L’Anjou est célèbre pour la douceur de son climat mais pas que. La finesse de son muscadet et ses richesses touristiques et culturelles nous ont aimanté. Son passé minier d’extraction de l’ardoise et ses anciennes fonderies ainsi que les vestiges de la Renaissance au temps de François 1er sont à découvrir.

La ville d’Angers est en pointe pour la préservation de l’environnement et la recherche sur les végétaux.

Nous ouvrons une maison d’hôtes en juin 2019. Nous vous y attendons nombreux.

Thierry Miquel

 

A consulter :